SNCF : les annonces du gouvernement sur la dette sont-elles suffisantes ?

FRANCE 2

Édouard Philippe a annoncé que l'État prendrait en charge 35 milliards d'euros de la dette de la compagnie. De quoi satisfaire certains syndicats.

C'était l'un des points de conflits entre les syndicats et le gouvernement concernant la réforme de la SNCF. Qui prendrait en charge la dette ? "Édouard Philippe a annoncé que l'État reprendrait 35 milliards, sur les 54 milliards d'euros de la dette de la SNCF. Cette nouvelle a rassuré les syndicats réformistes la CFDT et l'UNSA. La CFDT dont le secrétaire général Laurent Berger, a redit ce matin dans la presse qu'il voulait sortir au plus vite du conflit, mais il ne veut absolument pas relâcher la pression", explique Justine Weyl, journaliste de France 2 présente en plateau.

Les syndicats annonceront le 13 juin si la grève sera reconduite

"La CGT et Sud-Rail de leur côté gardent un ton beaucoup plus dur. Ils espèrent que les sénateurs retiendront au moins une partie de leurs propositions sous forme d'amendements", explique-t-elle. La date du 13 juin est ainsi très attendue, car c'est à ce moment-là que les syndicats indiqueront si la grève prévue jusqu'au 28 juin sera reconduite ou non. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne