SNCF : le service "Junior et compagnie" supprimé du 20 au 24 décembre, 6 000 enfants sont concernés

Un enfant accompagné d\'un adulte sur le quai de la gare Montparnasse, à Paris, le 11 décembre 2019.
Un enfant accompagné d'un adulte sur le quai de la gare Montparnasse, à Paris, le 11 décembre 2019. (ALAIN JOCARD / AFP)

Le service permet aux enfants de 4 à 14 ans de voyager en toute sécurité avec un accompagnateur, animateur diplômé. 

Le service "Junior et compagnie" de la SNCF, qui accompagne les enfants voyageant seuls, est supprimé du 20 au 24 décembre inclus, rapporte mercredi 18 décembre France Bleu Paris. Au total, 6 000 enfants sont concernés par cette annulation, selon la SNCF.

>> Prévisions, trafic, réactions... Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grève dans notre direct

La décision a été prise pour permettre à un maximum de voyageurs de circuler ce week-end malgré la grève contre la réforme des retraites. Le service "Junior & Cie" permet aux enfants de 4 à 14 ans de voyager en toute sécurité avec un accompagnateur, animateur diplômé.

Selon la compagnie ferroviaire, le service "Junior & Cie" mobilise une voiture entière dans les trains. Cette voiture n'est pas toujours occupée à 100%. Pour récupérer le maximum de places et faire circuler le plus grand nombre de voyageurs ayant déjà réservé un billet, la SNCF a fait le choix d'annuler ceux des enfants accompagnés.

"Elle était en pleurs"

Laura était prête pour Noël, sapin et cadeaux en-dessous. Il ne manquait plus que sa fille de huit ans. Elle devait venir de Bordeaux, chez son père, en train, accompagnée... Avant de recevoir un message de la SNCF :

"Ce n'est pas seulement moi, ce sont aussi tous les parents qui ont adhéré à ce service-là", a réagi Laura sur France Bleu Paris. "Je le ferai quand même mais sans ma fille. J'essayerai de l'appeler en vidéo pendant Noël, je lui enverrai un petit colis", ajoute-t-elle.

Je l'ai déjà eu au téléphone. C'est son père qui lui a annoncé la nouvelle, apparemment elle était en pleurs. Je suis très triste.Lauraà France Bleu Paris

Laura n'a pas de solution de repli : "Je ne peux pas la mettre dans un bus ou dans un avion parce que c'est trop cher et qu'elle est trop petite pour y aller toute seule". Laura a promis à sa fille qu'elles se verraient bientôt... pour ses prochaines vacances, en février.

Mardi 17 décembre, la SNCF a assuré que "tous les passagers ayant déjà un billet de TGV pour le départ des congés de Noël pourront voyager". La compagnie a donc renforcé son plan de transport pour proposer une solution à une majorité d'usagers.

Vous êtes à nouveau en ligne