SNCF : le débat à l'Assemblée débute, Macron va sortir de son silence

France 3

Le projet de réforme de la SNCF arrive lundi 9 avril à l'Assemblée nationale. Le conflit rentre dans une nouvelle dimension politique. Le décodage de Danielle Sportiello.

La France insoumise va livrer un bras de fer avec le gouvernement à l'Assemblée. Jean-Luc Mélenchon accusait encore ce dimanche 8 avril le gouvernement "de préparer la privatisation" de la SNCF. Les grévistes peuvent aussi compter sur le soutien du groupe communiste. L'opinion, à 62% selon l'IFOP, soutient la réforme, mais beaucoup de Français soutiennent les cheminots. La cagnotte lancée sur la toile dépasse ce soir les 500 000 euros.

Le spectre de la convergence des luttes

De plus, le gouvernement doit affronter plusieurs conflits catégoriels, sans compter que les étudiants sont entrés dans la danse. Le Premier ministre dit qu'il ne craint pas une coagulation des conflits. Mais il y a toujours l'ombre des grèves de 1995 contre le plan Juppé qui plane. Et Juppé, c'était le mentor d'Édouard Philippe.

La bataille de l'opinion fait rage. Et le président lui-même va se prêter au jeu d'une intervention télévisuelle. Emmanuel Macron veut expliquer, faire de la pédagogie. Il parlera depuis un bourg de Normandie. L'occasion pour lui d'envoyer des signes à la France rurale et de contrer ceux qui l'accusent d'être le président des riches.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne