SNCF : le coût de la grève revu à la baisse

France 2

Le coût de la grève à la SNCF ne sera pas de 600 mais de 400 millions d'euros. Il est ainsi revu à la baisse, alors que le conflit va battre des records de longévité. Un nouvel épisode démarre ce vendredi 1er juin dès 20 heures.

Si la grève SNCF bat des records de durée, elle a un impact moins lourd que prévu sur le plan financier. 400 millions d'euros d'ici mi-juin, c'est le coût estimé de la grève d'après l'entreprise. Un montant qui inclut les pertes de recette, mais aussi les gestes commerciaux réalisés, ainsi que ceux à venir. Jusqu'à présent, la SNCF avait estimé à 20 millions d'euros le coût d'une seule journée de grève. De quoi atteindre une facture de 600 millions d'euros environ mi-juin.

Vers une prolongation du mouvement ?

Le mouvement, une grève en pointillé, n'a pas totalement réussi à paralyser le trafic. Au fil des jours, la mobilisation a fini par diminuer et la proportion de trains maintenus a elle augmenté. De quoi rendre l'addition moins salée que prévu pour l'entreprise, qui pourrait tout de même faire face à une coûteuse prolongation du mouvement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne