SNCF : la réponse de Guillaume Pepy aux agents en grève

FRANCE 3

Suite à l'accident de TER survenu dans les Ardennes, les équipements d'alerte radio en cas de choc important vont être renforcés à la SNCF. Mais il n'est pas question de renforcer les agents de contrôle selon Guillaume Pepy.

Réponse de la SNCF après l'accident de TER survenu dans les Ardennes. Dans un rapport, le groupe ferroviaire recommande une utilisation plus efficace des téléphones portables des conducteurs lors des accidents ou encore une meilleure protection du système radio d'alerte. En revanche, rien n'est précisé sur l'absence des contrôleurs sur les TER. Pourtant, c'est bien ce point précis qui a entraîné l'exercice du droit de retrait de nombreux agents de la SNCF.

Une réponse insuffisante selon les syndicats

"Il n'y a tout simplement pas de différence de niveau de sécurité (...) entre configuration sans contrôleur et configuration avec contrôleur", a indiqué le directeur du groupe ferroviaire, Guillaume Pepy, dans Le Dauphiné Libéré vendredi 25 octobre. Une réponse insuffisante, mais sans surprise selon les syndicats. Une rencontre entre ces derniers et la direction de la SNCF doit avoir lieu au siège du groupe vendredi 25 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne