SNCF : la mobilisation surprise provoque une grosse pagaille

France 2

La région Paca est la plus touchée par la grève surprise de la SNCF, vendredi 18 octobre. Aucun TER ne circule. Les usagers sont très en colère. 

Vendredi 18 octobre au matin, à la gare de Nice (Alpes-Maritimes), les quais sont déserts, les TER à l'arrêt et les voyageurs mécontents. "Ils n'ont rien dit, rien annoncé... C'est vraiment la galère", peste une femme. Aucun train régional ne circule depuis 6 heures entre Nice et Marseille (Bouches-du-Rhône). 100% des conducteurs et 90% des contrôleurs ont fait valoir leur droit de retrait dans la région Paca.

La reprise du trafic n'est pas fixée

Les explications sont plus ou moins bien acceptées par les usagers. Même galère à quelques kilomètres de là, dans la gare d'Antibes (Alpes-Maritimes). Un jeune homme qui devait passer un entretien d'embauche à Marseille a attendu son train durant deux heures. Même s'il faut rebrousser chemin, cela n'empêche pas certains de philosopher. Il est difficile de prévoir une reprise du trafic. Les usagers devront encore faire preuve de patience les 19 et 20 octobre, pour le week-end de départs en vacances.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne