SNCF : la mobilisation continue de baisser

FRANCE 2

La 9e séquence de grève de deux jours à la SNCF débute ce samedi 12 mai au soir. À mi-parcours du mouvement, le journaliste Laurent Desbonnets fait le point sur le plateau de France 2.

"La mobilisation continue de baisser : le taux de grévistes, selon la direction, est passé de 35% au début de la grève à 14% mercredi dernier", rapporte le journaliste Laurent Desbonnets sur le plateau de France 2. "Mais attention, la mobilisation reste très forte chez les conducteurs de train, certes, là aussi en baisse, mais il reste encore 53% de grévistes ; cela explique qu'il y ait encore de fortes perturbations."

L'activité de Flixbus en hausse de 60%

Les grands gagnants de ce mouvement sont toutes les entreprises qui proposent des solutions alternatives pour se déplacer. Le journaliste poursuit : "Le phénomène se confirme chaque jour de grève : une activité toujours multipliée par deux pour le principal site de covoiturage, et pour les bus, c'est +60%, par exemple chez Flixbus, avec même 100% sur les lignes où il y a d'habitude beaucoup de TGV comme Paris-Lille ou Paris-Lyon". Peut-on déjà estimer le manque à gagner pour les professionnels du tourisme ? "Il y a un impact d'abord sur les hôtels : des taux d'occupation en baisse entre -4% et -8% par rapport à ce qu'attendaient les professionnels, avec de fortes disparités. Par exemple, il n'y a quasiment aucun impact à Paris. Dans l'ordre, Lille (Nord), Bordeaux (Gironde), et Lyon (Rhône) sont les plus touchées, des villes très desservies par les TGV", fait remarquer le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne