SNCF : la direction publie son rapport sur l'accident de TER dans les Ardennes

France 2

Vendredi 25 octobre, la SNCF a publié son rapport sur l'accident de TER dans les Ardennes à l'origine d'une grève surprise chez les agents. La direction du groupe ferroviaire se défend d'une quelconque responsabilité et préconise un renforcement des moyens de communication.

La SNCF décline toute responsabilité. Vendredi 25 octobre, la direction du groupe ferroviaire a publié un rapport dans lequel elle indique que l'accident de TER dans les Ardennes était inévitable. D'une part, "le passage à niveau fonctionnait normalement", et "les mesures de sécurité prises après l'accident par les opérateurs l'ont été dans le respect de la réglementation", estime la SNCF. Le conducteur blessé avait dû prendre en charge seul une soixantaine de passagers à bord, tout en sécurisant les lieux de l'accident. Une situation dénoncée par les cheminots, à l'origine d'un mouvement de grève pour réclamer la présence d'au moins deux agents dans chaque train. Sur ce point, le rapport reste muet.

Une réunion entre syndicats et direction

"Il n'aborde pas la question de la prise en charge des voyageurs à bord du train, qui est une question centrale, notamment en cas d'accident", déplore Cédric Robert, syndiqué CGT Cheminots. Pour Guillaume Pepy, il n'y a pas de "différence de niveau de sécurité (...) entre configuration sans contrôleur et configuration avec contrôleur". Syndicats et direction doivent se rencontrer vendredi 25 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne