SNCF : des chronomètres pour dénoncer les temps d'attente aux guichets des gares

FRANCE 2

Depuis lundi 1er juillet, le syndicat de cheminots CFDT organise une opération coup de poing pour dénoncer les fermetures de guichets dans les gares. Ils chronomètrent les temps d'attente d'usagers quand ils veulent acheter ou échanger un billet.

Mercredi 3 juillet au matin, à la gare Montparnasse, à Paris, les voyageurs patientent comme ils peuvent. Ils sont obligés d'attendre 45 minutes en moyenne pour acheter ou échanger leur billet aux guichets. Les temps d'attente ont augmenté et nombreux sont les usagers à avoir renoncé à se rendre aux guichets. "Il y a trop de monde [aux guichets], c'est assez désorganisé, je préfère tout faire en ligne", témoigne un usager.

De 30 minutes à 2 heures d'attente en gare

Depuis lundi 1er juillet, le syndicat de cheminots CFDT a sorti son chronomètre. Mardi 2 juillet, à la gare de Lyon, à Paris, un temps d'attente de 2 heures aurait été relevé à la gare de Lyon, et d'une heure et demie à la gare de Lille-Flandres. Pour la CFDT, la principale cause de cette attente est la suppression de 5 000 postes en gare. Elle dénonce des choix économiques au détriment des conditions de travail des cheminots.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne