SNCF : ce que contient la réforme qui va être adoptée par les sénateurs

France 3

C'est ce mardi 5 juin que le Sénat adopte le texte de la réforme SNCF. France 3 vous explique à quoi ressemble la réforme après le travail des parlementaires et ce qui va changer pour les cheminots. 

D'un côté Édouard Philippe se voulait inflexible, de l'autre les cheminots affichaient leur détermination. Pourtant, deux mois et demi après le début du conflit, une sortie de crise se profile peut-être à la SNCF avec ce texte soumis au vote du Sénat ce mardi 5 juin après-midi. Certes, le gouvernement a tenu bon sur l'essentiel de sa réforme, actant la fin des embauches au statut de cheminots dès le 31 décembre 2020. L'ouverture à la concurrence à partir de 2020 est inscrite dans la loi, tout comme la transformation de la SNCF en Société anonyme.

Pas de privatisation de la SNCF

Mais au fil des jours de grève, les syndicats de cheminots ont bel et bien obtenu quelques garanties, notamment sur l'avenir de l'entreprise. Il y aura notamment une reprise de la dette de la SNCF à hauteur de 35 milliards d'euros par l'État. Autre garantie, les capitaux resteront incessibles. En clair, il n'y aura pas de privatisation de la SNCF. En cas de transfert de ligne régionale au privé, les cheminots auront le choix de rester à la SNCF ou de passer à la concurrence avec un droit au retour au public dans un délai de 3 à 8 ans après leur départ. Malgré tout, les syndicats appellent à une "journée sans cheminots" le 12 juin prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne