SNCF : 2018, année noire pour les retards et les annulations

FRANCE 2

La veille du week-end de Pâques, un rapport de l'Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST) fait état de la mauvaise année de la SNCF pour les usagers.

Les retards imprévus font partie de la routine pour ces passagers de la ligne de TGV Paris-Le Mans (Sarthe), la moins ponctuelle de France en 2018. Vendredi 19 avril, le 12h39 ne déroge pas à la règle. Sur cette ligne, en moyenne, 1 train sur 3 est en retard. "Des problèmes d'électricité, des problèmes de chute de clefs sur les voies...", énumère un passager.  Des retards qui empoisonnent le quotidien des usagers qui se trouvent obligés de devoir annuler des rendez-vous professionnels ou de prévoir de partir une heure en avance pour être tranquille. 

Des causes nombreuses

En 2018 en France, les retards de TGV ont grimpé de 15,6%. Les annulations de train augmentent aussi : +6,8%. Pannes, problèmes de gestion du trafic... Les causes du manque de ponctualité sont nombreuses, mais pour la direction de la SNCF, ces mauvaises statistiques sont principalement dues à la grève de printemps dernier, qui a duré plusieurs mois. Les syndicats estiment de leur côté que ces retards sont dus aux suppressions de postes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne