Réforme des retraites : les acteurs-clés du conflit social

FRANCE 2

D'un côté le gouvernement, de l'autre les partenaires sociaux : qui peut faire basculer le conflit autour de la réforme des retraites ? Passage en revue.

L'ampleur des prochaines manifestations dépend de leur influence sur le bras de fer actuel sur la réforme des retraites. La grève repose sur leurs discussions. D'un côté se trouvent Yves Veyrier, secrétaire général de Force ouvrière (FO) et Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT : ils sont les tenants d'une ligne dure envers la réforme. Seul le retrait de cette dernière pourra les contenter. "Un retrait et l'amélioration du système actuel qui est le meilleur au monde", précise Philippe Martinez.

>> Grève du 8 décembre : suivez la situation en direct

Discuter avec le gouvernement

Une autre ligne, plus conciliante, est tenue par Laurent Berger, le numéro un de la CFDT et Laurent Escure, secrétaire général de l'UNSA. Peu connu du grand public, ce dernier pourrait avoir un rôle décisif. En effet, si à la SNCF, le syndicat majoritaire c'est la CGT, l'UNSA détient ce titre à la RATP. Au gouvernement, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire aux retraites, ont le rôle de rencontrer une dernière fois les partenaires sociaux. Édouard Philippe, lui, dévoilera l'architecture générale de la réforme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne