Réforme des retraites : la grève se poursuit lors des fêtes

FRANCEINFO

Les grévistes multiplient les actions pour se faire entendre, comme à la gare de Lyon, à Paris, où ils ont manifesté lundi 23 décembre.

L'opposition contre la future réforme des retraites reste encore très intense dans tout le pays. À la gare de Lyon, à Paris, lundi 23 décembre, des dizaines de grévistes ont investi les couloirs du métro. Munis de pancartes et de fumigènes, ils ont fait valoir leurs revendications. Le métro a été suspendu vendredi vers midi, forçant les utilisateurs à rester bloqués dans les transports en commun.

>> Suivez en direct la grève du 24 décembre 

Une mobilisation en baisse à la SNCF

La direction de la SNCF annonce que la grève est de moins en moins suivie. Le taux de grévistes chez les cheminots a chuté jusqu'à 9,2%, 47,7% chez les conducteurs de train et 27,8% chez les contrôleurs. Dans la rue, les actions se multiplient pour faire entendre un message qui a parfois du mal à passer. "Ils essayent de persuader les Français qu'ils défendent les intérêts de tout le monde, mais en fait, ils défendent des intérêts catégoriels et leurs retraites particulières à eux", estime une passante. "C'est légitime ce qu'ils font, ce n'est pas vraiment leur faute à eux, donc moi je les soutiens", tempère un homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne