Réforme de la SNCF : l'intersyndicale annonce l'organisation d'une consultation auprès des cheminots, du 14 au 21 mai

Le secrétaire général de la CGT-Cheminots, Laurent Brun, avec Didier Aubert, secrétaire général de la CFDT-Cheminots et Bruno Poncet de SUD-Rail, lors d\'un rassemblement de salariés de la SNCF, le 3 mai 2018 à Paris. 
Le secrétaire général de la CGT-Cheminots, Laurent Brun, avec Didier Aubert, secrétaire général de la CFDT-Cheminots et Bruno Poncet de SUD-Rail, lors d'un rassemblement de salariés de la SNCF, le 3 mai 2018 à Paris.  (MICHEL STOUPAK / NURPHOTO / AFP)

Le secrétaire général de la CGT-Cheminots, Laurent Brun, avait annoncé lundi que son syndicat souhaitait proposer ce "référendum interne" sur la réforme de la SNCF. 

L'intersyndicale de la SNCF dit "oui" à un référendum en interne sur la réforme de la compagnie ferroviaire. Les syndicats CGT, Unsa, SUD et CFDT de l'entreprise publique ont décidé d'organiser un "vote-action", pour demander aux cheminots s'ils sont "pour ou contre"  la réforme de la SNCF, a annoncé Laurent Brun à la presse, mercredi 9 mai. 

Cette consultation sera organisée "du 14 au 21 mai" et "selon des modalités sur lesquelles nous sommes en train de travailler de manière précise", a ajouté le secrétaire général de la CGT-Cheminots. "L'unité syndicale est toujours d'actualité", a-t-il souligné à l'issue de la réunion de l'intersyndicale, au siège de la CGT à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Laurent Brun avait annoncé, lundi sur LCI, que son organisation souhaitait proposer un "référendum interne" sur la réforme de l'entreprise publique. "L'objectif c'est qu'on montre au gouvernement qu'il va falloir qu'il recule sur le coeur de sa réforme", avait-il alors défendu. 

Vous êtes à nouveau en ligne