Réforme de la SNCF : "Il y a besoin de maintenir la pression", affirme Philippe Martinez, de la CGT

France 2

Le secrétaire général de la CGT était l'invité des "4 Vérités" de France 2, mardi 5 juin.

"La CGT va continuer le mouvement de grève à la SNCF en cours jusque fin juin, la date prévue pour l'instant." "Les cheminots décideront" pour la suite, a affirmé Philippe Martinez mardi 5 juin dans "Les 4 Vérités". "Ce n'est jamais plié. Le gouvernement avait prévu de le plier en 15 jours et ça fait plus de deux mois qu'on discute", a-t-il souligné quelques heures avant le vote du projet de loi au Sénat, déjà adopté mi-avril en première lecture par l'Assemblée nationale.

"La mobilisation, avec des syndicats unis, a permis des reculs du gouvernement, comme la dette. On parle beaucoup de la convention collective qui n'existe toujours pas" et "ça inquiète" les cheminots, a-t-il noté. "Il y a bien besoin de maintenir la pression" syndicale contre la réforme ferroviaire, conclut-il sur le sujet.

Philippe Martinez a démenti avoir été reçu par Emmanuel Macron avec le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger : "Si j'avais été reçu en secret, vous le sauriez. Je n'ai pas eu le président de la République depuis très longtemps au téléphone."

Vous êtes à nouveau en ligne