Référendum SNCF : les syndicats clament victoire

FRANCE 2

Les résultats du vote organisé par la SNCF sont tombés ce mercredi 23 mai : les cheminots ont rejeté la réforme voulue par le gouvernement à presque 95%. 

Les résultats sont tombés ce mercredi 23 mai, et c'est, sans surprise, un rejet massif de la part des cheminots : 94,97% d'entre eux ont voté contre la réforme de la SNCF, avec un taux de participation annoncé de 61,15%. Une consultation à l'initiative de quatre syndicats qui entendent bien en profiter pour mettre la pression sur le gouvernement : "Ce résultat qui témoigne d'une hostilité incontestable des cheminots vis-à-vis du pacte ferroviaire en cours de discussion doit être entendu", a déclaré Laurent Brun, secrétaire général CGT des cheminots, avant d'ajouter : "Le gouvernement doit revoir sa copie".

Une consultation sans valeur juridique

Ce matin, dans cette assemblée générale à Nice (Alpes-Maritimes), ces cheminots grévistes se félicitent du résultat : "C'est un désaveu pour nos dirigeants qui ont soutenu la réforme depuis le début", estime l'un d'entre eux ; une autre gréviste, elle, "espère que la direction, mais surtout le gouvernement tiendra compte de ce vote". Mais pour le gouvernement et la SNCF, c'est une consultation symbolique, sans valeur juridique. L'entreprise dénonce également ce matin le fait que les organisateurs n'aient prévu "Ni isoloir pour garantir le secret du vote, ni présence d'huissiers (...) ni listing coordonné des salariés pour éviter les votes multiples." De leur côté, les syndicats ont bien l'intention de brandir ces résultats vendredi lors de leur prochaine rencontre avec Édouard Philippe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne