Le trafic SNCF chamboulé par une grève surprise

FRANCEINFO

Les cheminots de la SNCF ont surpris les usagers vendredi 18 octobre en se mettant en grève pour protester à la suite d'un accident entre un TER et un camion.

C'est une surprise que les usagers n'ont pas vraiment appréciée. Les cheminots de la SNCF ont décidé de se mettre en grève vendredi 18 octobre. Une décision qui est motivée par un accident ayant eu lieu mercredi 16 octobre entre un TER et un camion dans les Ardennes. "Le conducteur étant seul a dû, à la fois protéger son train pour éviter un suraccident et à la fois prendre en charge les voyageurs dont un certain nombre étaient blessés", raconte le délégué CGT Cédric Robert.

Un manque de contrôleur qui inquiète

Les grévistes réclament la présence de contrôleurs dans chaque train afin d'assurer un minimum d'encadrement en cas d'accident. Actuellement, il existe des équipes qui passent d'un train à l'autre, laissant par moment certains conducteurs devoir gérer des situations tout seuls. Malgré cela, la SNCF ne digère pas cette grève inattendue. "Il n'y a pas de danger immédiat, urgent qui amènerait à des droits d'alerte donc on n'est pas du tout dans cette situation-là. On est donc dans une grève qui se fait sans préavis et qui n'est pas acceptable", proteste Franck Lacroix, le directeur général SNCF-RER.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne