La grève à la SNCF reste "injustifiée" pour 58% des Français, selon un nouveau sondage

Des voyageurs sur un quai à la gare de l\'Est à Paris, le 28 mai 2018.
Des voyageurs sur un quai à la gare de l'Est à Paris, le 28 mai 2018. (NICOLAS MERCIER / CROWDSPARK / AFP)

Parmi les personnes interrogées, 64% souhaitent que le gouvernement "aille jusqu'au bout de la réforme".

La durée du mouvement ne change pas le regard des Français. La grève à la SNCF contre la réforme ferroviaire, qui dure depuis deux mois, n'est "pas justifiée" aux yeux de 58% des Français, un chiffre constant depuis trois semaines, selon un sondage Ifop pour Le Journal du dimanche. A l'inverse, 42% des personnes interrogées jugent ce mouvement "justifié".

Dans le détail, 88% des sondés qui se disent proches de La République en marche et 75% des partisans du parti Les Républicains trouvent la grève injustifiée. Les personnes interrogées proches du Front national sont plus partagées et 55% d'entre elles se prononcent contre le mouvement des cheminots. En revanche, 81% des électeurs de La France insoumise soutiennent les grévistes.

Une majorité veut que le gouvernement l'emporte

Ces résultats sont globalement stables par rapport à un sondage réalisé au début du mouvement : deux jours après le démarrage de la grève, le 3 avril, 56% des personnes interrogées ne trouvaient pas le mouvement justifié, selon une étude réalisée les 5 et 6 avril. Par ailleurs, 64% des personnes interrogées souhaitent que le gouvernement "aille jusqu'au bout de la réforme telle qu'elle a été annoncée sans céder aux mobilisations et aux grèves", un niveau comparable à l'enquête de début avril (62%). La réforme ferroviaire doit être votée mardi au Sénat.

* Sondage réalisé les 31 mai et 1er juin en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 1 024 personnes majeures (méthode des quotas).