Hauts-de-France : 125 gilets rouges pour orienter les usagers de la SNCF

FRANCE 3

La SNCF a déployé du personnel chargé d'informer les voyageurs, de les aiguiller. Un moyen de gérer et de tenter d'apaiser la colère de certains voyageurs.

Ils sont cadres, vendeurs au guichet, personnels d'escale ou administratifs et sont volontaires pour orienter les passagers en difficulté à la gare de Lille. 125 gilets rouges sont mobilisés dans la région Hauts-de-France pour faire face au stress, à l'énervement et aux nombreuses questions des usagers. "La mission c'est d'informer de manière assez générale les usagers et leur offrir des parcours alternatifs. Les inviter également à anticiper", explique un des volontaires.

Trafic très perturbé

Anticiper un trafic encore très perturbé ce mercredi 4 avril, deuxième jour de grève. Seulement 1TER sur 10 est prévu en gare de Lille-Flandres et 1 TGV sur 4, uniquement au départ de Lille-Europe. Certains ont pu s'arranger avec leurs employeurs : "On se décale la journée, on part un peu plus tard et on revient plus tard. Si ça tient sur ce rythme-là, c'est un moindre mal en ce qui me concerne", explique un usager quotidien. "On est pris un petit peu pour cible, et c'est nous qui allons faire pression avec notre mécontentement", confie une autre. Pas de scènes de trains bondés ce matin, mais si le principe de la grève perlée est bien appliqué les usagers espèrent retrouver des horaires normaux dès demain. Avant une nouvelle galère dès le dimanche 8 avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne