Grève SNCF : plus de trois heures pour aller au boulot

France 3

Ce mardi 3 avril, le trajet maison-travail ne se mesurait pas en kilomètres, mais en temps passé. Une de nos équipes a accompagné un salarié qui habite en Seine-et-Marne et travaille au coeur de Paris : il a mis plus de 3 heures pour aller au bureau.

D'habitude, quand il sort sa voiture, c'est pour aller en week-end. Mais ce matin, Étienne Rouch, qui habite à Avon, en Seine-et-Marne, n'a pas le choix, pas de train direct pour Paris. 7h45, premier objectif, trouver un RER dans une gare voisine. "Je pars habituellement à 8h30, et là, je dois partir à 7h40 pour être sur de pouvoir monter dans le train à Melun. 35 minutes de voiture, et un peu de covoiturage au passage", explique-t-il.  

Arrivée à 11h00

Ensuite, il faut se garer, et les places sont chères. "Je me gare aussi loin parce qu'aux abords de la gare, on a très peu de chances de trouver une place aujourd'hui", explique-t-il. Résultat, 20 minutes de marche pour rejoindre la gare, et finalement arriver trop tard. "On n'a pas eu le train, on l'a vu partir sous nos yeux, donc on est obligés de prendre le suivant à 9h05". 8h50, arrivée sur le quai, bonne surprise : un train presque vide. Il n'était annoncé nulle part. 2 heures quasiment pour arriver gare de Lyon, c'est déjà 2 fois plus long que d'habitude. Il faut maintenant attendre un autre RER. 11h00, il arrive enfin à son travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne