Grève SNCF : le fret ferroviaire au ralenti pénalise les entreprises

La grève des cheminots provoque l'arrêt de nombreux trains destinés à transporter des marchandises. Les entreprises concernées sont presque totalement à l'arrêt.

Le site de production est presque totalement à l'arrêt. Près de Cholet (Maine-et-Loire), une carrière de granulat, un matériau de construction, ne peut plus livrer ses clients depuis le début de la grève des cheminots. Au total, 90 wagons chargés ne peuvent être expédiés. Le fret représente la moitié des expéditions de marchandises pour l'entreprise, le patron perd 250 000 euros de chiffre d'affaires par semaine. Il doit repenser l'emploi du temps de ses 92 salariés.

Des entreprises pénalisées dans toute la France

Partout en France, de nombreux trains de fret sont à l'arrêt, les usines peinent à se faire livrer. En région parisienne, les quais d'une fabrique de béton restent vides. Pour limiter les pertes, la livraison de matière première se fait par camions, une solution moins pratique : un train équivaut à 50 camions. D'autres secteurs comme les céréales ou la métallurgie sont touchés par l'arrêt des tains. En France, le fret ferroviaire représente 9% du transport de marchandises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne