Grève SNCF : le boom de la location de voiture entre particuliers

FRANCE 2

Les usagers de la SNCF changent leurs habitudes. Cette grève induit de nouvelles pratiques et beaucoup se rabattent sur la location de voiture entre particuliers.

Pour Ophélie, c'est une première. Au lieu de prendre le train pour aller travailler à Orléans (Loiret), cette Parisienne a décidé de louer une voiture à un particulier. En prévision de la grève SNCF, elle a réservé sa voiture la semaine dernière. Pour déverrouiller la portière, elle a un code et dispose de 60 secondes pour récupérer les clefs dans la boîte à gants. Pour elle, c'est une bonne affaire : "Elle va me coûter, avec la réduction de 30%, 60 euros", explique-t-elle.

Une activité en pleine expansion

Les propriétaires de voiture perçoivent 70% du prix de la location. Ils sont 50 000 enregistrés sur la plateforme, qui prend en charge l'assurance. C'est le cas de Victor : sa voiture quasi neuve est disponible sur la plateforme et les demandes affluent. En moyenne, cette activité lui rapporte 300 euros par mois. Pour l'entreprise qui a mis cette application au point, chaque jour de grève est une aubaine : elle enregistre 50% de réservations en plus. La location entre particuliers est une activité en pleine expansion. En quelques années, ce secteur a conquis 3% du marché de la location de voiture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne