Grève SNCF : la mobilisation est-elle en baisse ?

FRANCE 2

Demain, lundi 30 avril, la SNCF annonce un retour à un trafic quasi normal. Après cette sixième séquence de grève, où en est-on ? Du côté des syndicats, FO réclame un moratoire sur la réforme, et la CFDT et la CGT espèrent des discussions sur le fond.

Gare Montparnasse (Paris) ce dimanche 29 avril au matin : ce n'est pas la foule des grands jours. Malgré la grève, les départs de trains s'enchaînent et certains voyageurs affichent leur satisfaction. Un sentiment que confirment les chiffres de la SNCF. Exemple : le 8 avril, un dimanche de grève, un TGV sur cinq circulait ; aujourd'hui, c'est un sur deux. Un Transilien sur trois ; aujourd'hui, trois sur cinq. Même amélioration pour les Intercités et TER.

La contre-attaque des cadres de la SNCF contre le gouvernement

Christophe Hellies est gréviste. Sur sa feuille de paie d'avril, la retenue sur salaire est seulement de deux jours et demi de grève. Il va perdre 700 euros le mois prochain. Aujourd'hui, les cadres de la SNCF donnent de la voix et tapent sur le gouvernenent, qui avait critiqué la gestion de l'entreprise. Leur syndicat va écrire au Premier ministre pour "défendre [leur] honneur, car le gouvernement touche à [leur] conscience professionnelle". À la SNCF, malgré l'amélioration du trafic, la crise n'est pas terminée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne