Grève SNCF : l'inquiétude des professionnels du tourisme

FRANCE 3

Les premiers effets de la grève à la SNCF se font ressentir dans certaines zones touristiques. Direction Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) où la fréquentation durant ce week-end de Pâques a été moins importante.

Le calme règne à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) ce lundi 2 avril. Les remparts de la cité sont quasiment déserts. Seuls des visiteurs venus en voiture sont présents. Beaucoup de touristes ont annulé leur séjour par peur de ne pas avoir de train pour rentrer. Dans les hôtels, de nombreux clients ont annulé à la dernière minute. Des chambres vides en plein week-end de Pâques, cela plombe le chiffre d'affaires.

Une influence sur les chiffres d'affaires

Dans le centre-ville, du côté des restaurateurs, si le week-end a été bon c'est le calendrier de la grève qui inquiète. Ils se préparent à subir les "dommages collatéraux" du mouvement social. Les professionnels du secteur touristique comptaient sur la nouvelle LGV qui relie Paris à la citée corsaire en 2h15 pour augmenter la fréquentation touristique. En 2017, 30% des visiteurs venaient directement de la capitale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne