Grève SNCF : fortune diverse pour les usagers selon les régions

France 3

Certains passagers se sont retrouvés sans solution pour se rendre à leur travail lundi 21 octobre, alors que le retour à la normale était annoncé du côté de la SNCF après trois jours de grève.

La SNCF promettait le retour à la normale lundi 21 octobre, après trois jours d'une grève-surprise. Mais dans les faits, les usagers constatent encore des perturbations. Mais dans tous les cas, l'entreprise a promis de rembourser les voyageurs. Ève-Marie Vandenabeelen s'est ainsi retrouvée bloquée à 400 km de son domicile, après un weekend dans sa famille. Prévenue 25 min avant le départ de son train dimanche, elle est restée lundi coincée par l'absence de trains.

200 euros de frais de retour

"La panique. Comment je vais rentrer ? Qu'est-ce que je vais dire à mon employeur ? J'ai cherché une solution de dernière minute. Et malheureusement, il n'y avait absolument rien", raconte-t-elle. En fin de compte, cette intérimaire se retrouvera à rater une journée de travail lundi, et surtout payer un voyage retour qui coûtera plus de 200 euros. Avec aussi le risque de mettre son emploi en péril. La SNCF a créé un fonds exceptionnel d'un million d'euros pour les frais annexes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne