Grève SNCF : Édouard Philippe rencontre une nouvelle fois les syndicats

Nouvelles réunions décisives entre les syndicats SNCF et Édouard Philippe. Au menu vendredi 25 mai : la reprise de la dette et le volet social de la réforme.

Le Premier ministre Édouard Philippe et la ministre des Transports Élisabeth Borne reçoivent vendredi 25 mai tour à tour les syndicats SNCF. "Le gouvernement espère ainsi trouver une sortie de crise au conflit à la SNCF. Pour ça, Édouard Philippe devrait tenter de faire fléchir les syndicats dits réformistes, de l'UNSA et de la CFDT", détaille le journaliste de France 2 Viktor Frédéric.

Le rachat de la dette

Le Premier ministre pourrait arriver avec des garanties d'investissements sur le réseau, mais il mise surtout sur la reprise de la dette. "L'État pourrait prendre à sa charge jusqu'à 35 milliards d'euros des 47 milliards d'euros de dette de la SNCF réseau. Reste à savoir si le gouvernement souhaite financer ce rachat de dette et si cela sera suffisant aux yeux des syndicats de cheminots", conclut le journaliste en direct de Matignon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne