Grève du 9 décembre : à Nice, les grévistes de la SNCF sont déterminés

FRANCE 2

France Télévisions a suivi un cheminot à Nice (Alpes-Maritimes), avant et pendant une assemblée générale. Très déterminé, il ne veut qu'une chose : le retrait de la réforme des retraites. 

Lundi 9 décembre, Ugo Urru, agent commercial à la SNCF et cheminot depuis dix-neuf ans, s'oppose à la réforme des retraites voulue par le gouvernement. Selon lui, le régime spécial des cheminots peut évoluer, mais pas question de toucher à l'âge de départ à la retraite. Pour lui, ce n'est pas une honte que de vouloir " partir à la retraite à 60 ans et d'avoir une vie normale après le travail".

>> Grève du 9 décembre : suivez la situation en direct

Au cinquième jour de grève, c'est l'heure de l'assemblée générale

Devant la gare, il rejoint d'autres salariés, ici le syndicat majoritaire est la CGT. La décision de Philippe Martinez de ne pas se rendre à une réunion avec les ministres leur paraît logique. "Ils se sont vus 22 fois avec le gouvernement, je pense que du côté du gouvernement il y a une volonté de ne pas vouloir négocier", explique Ugo Urru. En fin de matinée, la grève a été reconduite. Mardi 10 décembre, les cheminots manifesteront avec le personnel hospitalier à leurs côtés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne