Grève du 8 décembre : les Français tentent de s'organiser

FRANCE 3

Pour pouvoir aller au travail ou se déplacer dans le pays dimanche 8 décembre, certains s'organisent et doivent trouver des alternatives au train.

Faute de train pour se déplacer, il faut savoir improviser. "Comme il n'y avait pas de train, il a fallu que je trouve des alternatives, je n'avais vraiment pas le choix", raconte un touriste canadien qui s'apprête à monter dans un bus "Macron". À Dijon (Côte-d'Or), difficile de trouver un train pour Paris. Annie doit rejoindre la capitale : "SOS familial, mes enfants sont parisiens. Ma belle-fille doit partir travailler en vélo, il n'y a pas d'école demain pour les enfants". Elle aura de la chance et trouvera une place dans un train le soir.

>> Grève du 8 décembre : suivez la situation en direct

Covoiturage

Plus à l'ouest, à Caen (Calvados), une passagère attend le seul train pour Lyon de la journée, sans être sûre d'avoir sa correspondance. Elle doit se rendre à Aix-les-Bains. Pour d'autres, la solution en période de grève, c'est la voiture. C'est le choix qu'a fait un groupe d'amis : "On avait des trains au départ, mais ils ont été annulés, on s'est rabattu sur la location de voiture. On est cinq dedans donc on s'en sort, mais on a perdu un peu d'argent", précise le conducteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne