Grève du 5 décembre : le plan transports du gouvernement

france 3

La ministre de la Transition écologique et solidaire en charge des transports Élisabeth Borne a confirmé que la grève de jeudi 5 décembre sera très suivie. Pour tenter d'aider les usagers, le gouvernement va mobiliser une cinquantaine de "cars Macron".

Le gouvernement prend les devants. Mercredi 4 décembre, veille d'un mouvement de grève très suivi, le secrétaire d'État chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a annoncé qu'une cinquantaine de "cars Macron" pourrait être mobilisée pour desservir l'axe nord-sud à Paris et sa petite couronne. "Le gouvernement rappelle que les lignes automatiques de métro fonctionneront sur l'axe est-ouest", indique la journaliste Catherine Demangeat depuis le ministère des Transports à Paris.

Le covoiturage remboursé en partie en Île-de-France

Après discussions, la région Île-de-France va rembourser en partie le covoiturage et les conducteurs seront indemnisés à hauteur de 3 euros par trajet. "Le gouvernement tente de mobiliser toutes les entreprises pouvant apporter des solutions alternatives", conclut Catherine Demangeat. Transports ferroviaires, aériens, éducation nationale... La France se prépare à un jeudi 5 décembre noir. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne