Grève des transports : un plan d'économies annoncé par la SNCF

FRANCE 2

Selon la direction de la SNCF, la grève contre la réforme des retraites devrait lui coûter près d'un milliard d'euros. Un plan d'économies va être mis en place a annoncé le PDG Jean-Pierre Farandou.

La grève va coûter cher à la SNCF. La direction a fait ses comptes et annonce un manque à gagner de près d'un milliard d'euros. Avant même la fin du mouvement, le nouveau PDG Jean-Pierre Farandou va mettre en place un plan d'économies pour tenter de compenser ces semaines de perturbation. Aucun détail n'est avancé, mais la direction promet de ne pas toucher à l'emploi de terrain.

Les billets ne devraient pas augmenter

Mais selon les syndicats, cette annonce est un moyen de faire pression sur les grévistes. Pour faire des économies, plusieurs solutions sont envisagées : des cessions d'actifs ou une baisse des investissements. "La SNCF n'a pas intérêt à augmenter ses billets parce que la concurrence arrive. Pour essayer de maintenir des prix accessibles, elle va faire des frais d'économie de structure", explique Marc Fressoz, journaliste spécialiste du groupe ferroviaire. Dans les semaines qui viennent, le groupe ferroviaire devrait baisser les prix des billets pour inciter les voyageurs à reprendre le train.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne