Grève des transports : les accidents de deux-roues en hausse

France 2

La grève des transports à Paris provoque des embouteillages et une nervosité chez les usagers de la route. Depuis le début du mouvement, les accidents de deux-roues ont augmenté de 40%.

Des trottinettes qui slaloment entre les voitures. Des cyclistes qui coupent les carrefours sous les klaxons ou se retrouvent bloqués dans les embouteillages. Faute de métros et de RER, les Franciliens se précipitent sur les deux-roues, et beaucoup oublient le Code de la route. "Des personnes brûlent des feux en vélo, les trottinettes. Les voitures qui ne respectent rien. Donc en ce moment c'est très difficile il faut être ultra vigilant", indique l'usager d'un scooter.

En deux-roues, le nombre d'accrochages explose depuis le début de la grève

Pour les accidents de deux-roues, les interventions des pompiers ont bondi de 40%. Depuis le début du mouvement, en moyenne 140 personnes sont blessées chaque semaine dans des collisions impliquant des deux-roues : c'est 30% de plus qu'une semaine classique. "On voit une augmentation des traumatismes crâniens graves. Aussi bien avec les vélos qu'avec les trottinettes. Notamment en fin de nuit quand les gens ont bu de l'alcool et pensent que c'est facile de faire du vélo et de la trottinette", s'alarme Patrick Pelloux, médecin urgentiste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne