Grève des transports : la SNCF annonce une perte d'un milliard d'euros et un plan d'économies

france 3

Selon le patron de la SNCF Jean-Pierre Farandou, le mouvement de grève contre la réforme des retraites va coûter cher au groupe. Un manque à gagner de près d'un milliard d'euros qui nécessite un plan d'économies.

La note s'annonce salée à la SNCF. Avec un manque à gagner de près d'un milliard d'euros, le PDG du groupe ferroviaire annonce un plan d'économies, sans pour autant toucher à l'emploi sur le terrain. Il pourrait y voir des suppressions de postes au niveau administratif, des cessations d'actifs ou une réforme dans la politique d'achats. Mais la SNCF ne pourra compter sur ses voyageurs pour augmenter ses recettes.

Pas d'augmentation de billets face à la concurrence

"La SNCF n'a pas intérêt à augmenter ses billets parce que la concurrence arrive. Pour essayer de maintenir des prix accessibles, elle va faire des frais d'économie de structure", explique Marc Fressoz, journaliste spécialiste du groupe ferroviaire. Pour des syndicalistes interrogés, un plan d'économies était prévu avant même la grève. La direction de la SNCF précisera le détail des mesures au cours du mois de février.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne