Grève dans les transports : les usagers inquiets au lendemain de Noël

FRANCE 2

À la gare Montparnasse, à Paris, l'inquiétude se lit sur les visages des vacanciers, qui espèrent pouvoir prendre leurs trains.

Le regard rivé sur les écrans d'affichage de la gare Montparnasse, à Paris, une voyageuse surveille les horaires des trains, jeudi 26 décembre, au 22e jour de grève contre la réforme des retraite. Elle va essayer de prendre le suivant, car le sien a été annulé. "Je n'ai pas été prévenue. Ni SMS, ni mail... Rien du tout", fulmine-t-elle. Pour cette famille, l'aller pour Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a été maintenu, mais sans certitudes d'avoir des places assises. "J'espère qu'on aura des places assises parce qu'avec deux enfants en bas âge c'est compliqué…", explique la mère de famille à France 2.

>> Grève du 26 décembre : suivez la situation en direct

"Est-ce que les enfants vont bien pouvoir rentrer ?"

Et ceux qui ont réussi à avoir leur train, comme cette autre famille, pensent déjà à la suite : "Maintenant le stress c'est le retour. Est-ce que les enfants vont bien pouvoir rentrer ?" s'interroge une usagère. Un 22e jour de perturbation s'annonce sur les rails, jeudi 26 décembre, avec un TGV sur 2 en moyenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne