Grève contre la réforme des retraites : la galère des "navetteurs", les usagers quotidiens de la SNCF

France 2

Les "navetteurs", ces salariés qui doivent prendre le train tous les jours pour se rendre au travail, sont particulièrement affectés par la grève. France 2 est allée à leur rencontre.

Courir pour attraper son train. À la gare de Beauvais (Oise), lundi 16 décembre, on comptait seulement quatre trains à destination de Paris, contre plus du double habituellement. Une situation compliquée pour ces "navetteurs", qui font tous les jours le trajet jusqu'à la capitale pour aller travailler. Des kilomètres à vélo pour venir à la gare, mais aussi une fois arrivé à Paris.

Les commerçants durement impactés

Sur les quais, les usagers qui prennent le train tous les jours sont partagés quant à la grève. "J'espère que ça ne va pas continuer, parce que là... c'est dur !", peste l'un d'eux. "Ils défendent l'avenir, la future génération !", lui rétorque un autre voyageur. Face à la gare, les commerçants eux aussi sont à la peine. "La semaine dernière, on a eu beaucoup d'annulations, et on a perdu au moins 40% du taux d'occupation habituel", indique Sabrina Richard. Commerçants et voyageurs espèrent que le mouvement ne se poursuivra pas jusqu'à Noël. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne