Grève contre la réforme des retraites : à Paris, le trafic routier toujours perturbé

FRANCE 3

Mardi 10 décembre, les bouchons se sont encore accumulés à Paris. 400 km de bouchons cumulés ont été observés sur les routes franciliennes.

Mardi 10 décembre, le cauchemar continue pour les automobilistes. Faute de transports en commun, bon nombre de Franciliens ont pris leur voiture pour se rendre au travail. Afin d'éviter l'affluence, plusieurs ont fait le choix de se lever tôt. Il ne s'agissait pas forcément d'une bonne solution. En effet, les bouchons se sont accumulés dès 6h30 sur les routes, avant de revenir à un trafic plus habituel vers 8h30.

>> Grève du 10 décembre : suivez la situation en direct

Les routes prises d'assaut par les cyclistes

400 km de bouchons cumulés ont été observés sur les routes franciliennes. Le record des 631 km de bouchons, lundi 9 décembre, n'a pourtant pas été atteint. Mais sur la route, les automobilistes se sont impatientés. "D'habitude je mets 30 minutes, là je mets 1h10", regrette l'un d'entre eux. Les routes étaient également prises d'assaut par les vélos. Les Champs-Élysées en ont rarement vu déferler autant. "Je trouve que les voitures font un peu plus d'efforts, donc c'est bien, on cohabite mieux", s'enthousiasme une cycliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne