Grève à la SNCF : les usagers s'agacent

FRANCEINFO

Nombreux sont les usagers qui n'ont pas compris cette grève de la SNCF du 18 octobre. Ils contestent l'aspect inattendu du mouvement social.

La grève surprise de la SNCF vendredi 18 octobre a chamboulé le quotidien de beaucoup de personnes. Président de la Fédération des usagers des transports, Jean-Claude Delarue ne comprend pas la méthode employée. "Autant sur le fond on est d'accord avec les syndicats qui ont fait grève ou bien qui ont exercé un droit de retrait, autant sur la forme ce n'est pas acceptable", explique-t-il.

"Le RER, c'est anxiogène"

Jean-Claude Delarue explique avoir lui-même été déjà agressé par le passé en utilisant les transports en commun. Il estime qu'il y a un vrai problème de sécurité. "Cela va plutôt à reculons car encore une fois, il y a moins de contrôleurs que dans le passé. Cela fait des années qu'il y en a plus dans le RER et le RER, c'est anxiogène quand vous le prenez le soir, qu'il y a très peu de gens dedans et qu'il n'y a pas de contrôleurs pour au moins alerter la police", concède cet usager régulier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne