Grève à la SNCF : les naufragés de Noël se retrouvent sans train

FRANCE 3

En raison de la grève à la SNCF contre la réforme des retraites, 250 000 clients de la SNCF pourraient bien se retrouver sans train le week-end des 21 et 22 décembre. Le gouvernement promet que tous les passagers munis de billets auront une place. La promesse n'est pour l'instant pas tenue.

Presque une heure d'attente pour tenter de changer son billet de train. À La Rochelle (Charente-Maritime), mercredi 18 décembre, les passagers ont vu leur réservation pour le week-end des 21 et 22 décembre annulée par la SNCF. Mais au bout de la file, pour certains, c'est la déception. Certains usagers, déçus, finissent par proposer, à la criée, dans la gare, des places de covoiturage. Partout en France, près de 1 passager sur 3 qui avait réservé un billet pour le week-end n'aurait aucune garantie de monter dans un train.

>> Prévisions, trafic, réactions... Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grève dans notre direct

Des objectifs irréalisables ?

Pourtant, mercredi matin, le ministre des Transports continuait d'assurer que les 850 000 usagers auront une place. Le week-end pourrait se révéler beaucoup plus compliqué. Gare en bout de ligne non desservie, aucune garantie d'avoir sa correspondance... Selon l'expert en transports Gilles Dansart, les objectifs fixés par le gouvernement sont irréalisables. La SNCF a d'ores et déjà annoncé que certains services ne seraient pas assurés, comme l'accompagnement des passagers mineurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne