Grève à la SNCF : les commerces dans les gares à l'arrêt

France 3

Jeudi 9 janvier, la journée a été marquée par un regain de mobilisation à la SNCF. Il y a eu un tiers de grévistes à la SNCF, 66% pour les conducteurs : c'est du jamais-vu depuis le début du mouvement social.

Au 36e jour de grève, les gares tournent au ralenti et les commerces voisins sont fortement impactés. La rédaction de France 3 s'est rendue à la gare Saint-Roch à Montpellier (Hérault) pour faire le point sur la situation. La gare fonctionne au ralenti. Les trains arrivent au compte-gouttes tout comme la clientèle des commerces.

"On va lancer un chômage partiel"

Le gérant d'une boulangerie accuse une très forte baisse d'activité, ses collaborateurs étant contraints de rester chez eux. "On est à peu près à - 75% de chiffre d'affaires, j'ai initié des vacances parfois anticipées pour certaines personnes et on va lancer un chômage partiel", déplore Jason Grime le gérant. Sur le parvis de la gare, les taxis patientent : une course par heure contre trois en moyenne. "Un peu plus de 80% de notre clientèle ici à la gare de Montpellier sont des professionnels qui ont besoin de se déplacer rapidement (...) donc on a l'impact de plein fouet", explique Éric Dejean un chauffeur de taxi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne