Grève à la SNCF : les Français soutiennent de moins en moins les cheminots

Un cheminot manifeste à Paris contre la réforme ferroviaire, le 14 juin 2018.
Un cheminot manifeste à Paris contre la réforme ferroviaire, le 14 juin 2018. (THOMAS SAMSON / AFP)

Selon le baromètre publié par "Le JDD", 37% des Français trouvent le mouvement de grève "justifié". Cette proportion était de 42% pendant le mois de mai.

L'appui à la grève est en déclin par rapport au mois de mai. Un peu plus d'un tiers des Français soutiennent le mouvement des cheminots contre la réforme du secteur ferroviaire, selon le baromètre Ifop du Journal du dimanche publié le 17 juin. Selon le sondage, réalisé en ligne du 13 au 15 juin auprès d'un échantillon de 1 004 personnes, 37% des Français trouvent le mouvement de grève "justifié". Cette proportion était de 42% pendant le mois de mai et de 47% au plus fort du mouvement, en avril.

Les deux tiers des Français disent souhaiter que le gouvernement aille jusqu’au bout de la réforme telle qu’elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations, une statistique stable depuis le début du mouvement.

Seizième épisode de grève

Le mouvement de grève de la SNCF, lancé le 3 avril, entre dimanche dans son seizième épisode. Il devait se terminer le 28 juin, mais la CGT a déjà appelé à de nouvelles dates en juillet après une rencontre avec le gouvernement et le patronat sur la nouvelle convention collective du secteur, jugée peu convaincante.

Vous êtes à nouveau en ligne