Grève à la SNCF : la mobilisation s'essouffle

Nouvelle journée de grève à la SNCF mardi 29 mai. Hier, moins de 14% des cheminots étaient encore mobilisés. Cela fait presque deux mois que la grève à la SNCF a commencé, mais le mouvement semble marquer le pas.

Avec moins de 14% des cheminots qui ont cessé le travail lundi 28 mai, cette douzième séquence de la grève perlée à la SNCF est la moins suivie depuis le début du conflit. On est loin des 35,4% du 22 mars dernier. Depuis deux mois, le taux de grévistes parmi l'ensemble des salariés de la compagnie ferroviaire a progressivement chuté, regagnant uniquement un peu de vigueur le 14 mai. Ce jour-là, les syndicats avaient décrété une journée sans cheminot.

Même tendance chez les conducteurs

Tendance identique chez les conducteurs de train. Traditionnellement très mobilisée, cette catégorie de salariés, essentielle au bon fonctionnement du trafic SNCF, avait débuté le conflit avec 84% de grévistes, un taux qui là encore s'est peu à peu érodé, malgré l'épisode du 14 mai, qui avait vu le pourcentage temporairement repartir à la hausse. Depuis hier, le taux de grévistes chez les conducteurs de train est passé sous la barre des 50%. Une première depuis le début du conflit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne