Grève à la SNCF : l'intersyndicale veut maintenir son calendrier de grève

Des cheminots manifestent contre la réforme ferroviaire à Valence (Drôme) le 3 juin 2018.
Des cheminots manifestent contre la réforme ferroviaire à Valence (Drôme) le 3 juin 2018. (CHRISTOPHE ESTASSY / CROWDSPARK / AFP)

La prochaine journée de grève est prévue vendredi.

"On maintient la pression." L'intersyndicale de la SNCF a réaffirmé son unité, jeudi 7 juin, et maintenu son calendrier de grève contre la réforme ferroviaire. Les syndicats CGT, Unsa, SUD et CFDT ont également exigé du gouvernement qu'il "prenne ses responsabilités". Le gouvernement doit "jouer un rôle important dans les discussions, voire négociations qu'on espère voir apparaître", a déclaré à la presse Thierry Nier, secrétaire général adjoint de la CGT Cheminots.

"On garde le même calendrier"

Proposé par l'Unsa, le changement de calendrier pour faciliter les déplacements des candidats au bac n'a pas été retenu. Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, "s'est chargé d'annoncer que le plan de transport sera suffisant et adapté pour permettre aux étudiants d'aller passer le bac", a rappelé Thierry Nier. "L'entreprise prend ses responsabilités et nous, on garde le même calendrier", a-t-il dit. "Le travail fait depuis le 22 mars doit être mené jusqu'au bout", a ajouté le secrétaire général de l'Unsa ferroviaire, Roger Dillenseger. Pour rappel, le prochain jour de grève se déroulera vendredi 8 juin