Des cheminots tentent d'entrer dans le siège de M6 pour dénoncer un reportage de "Capital"

Devant le siège de M6, le 4 décembre 2009, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). 
Devant le siège de M6, le 4 décembre 2009, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).  (BERTRAND GUAY / AFP)

Une centaine de cheminots se sont rassemblés mardi devant le siège de la chaîne, à Neuilly-sur-Seine, pour dénoncer le magazine "Capital", diffusé dimanche, consacré à la réforme ferroviaire.

Ils qualifient le reportage du magazine "Capital" de "propagande". Au 29e jour de grève depuis début avril et le lancement du mouvement de grève par épisodes contre la réforme ferroviaire, une centaine de cheminots en colère ont tenté, mardi 12 juin, de pénétrer de force dans le siège de la chaîne M6, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Ils en ont été empêchés par des CRS. La chaîne a porté plainte pour "vandalisme".

Les cheminots dénoncent un reportage du magazine économique de la chaîne, diffusé dimanche 10 juin, consacré à la réforme ferroviaire. Selon le site de Télé-Loisirs, le sujet de "Capital" est revenu sur le cas plusieurs pays étrangers où l'ouverture à la concurrence du rail a été mise en place. "Les journalistes expliquaient à plusieurs reprises pourquoi cette petite révolution avait eu des effets positifs sur le service ferroviaire", écrit le site. 

Mardi soir, le groupe M6 a annoncé avoir porté plainte pour "acte de vandalisme". "La pluralité des points de vue est fondamentale mais elle ne peut s'exprimer par la violence", écrit le groupe dans son communiqué, où il affirme que les manifestants ont brisé la porte de l'immeuble.