Gare Saint-Charles : le trafic reste perturbé

Le train Paris-Marseille qui a déraillé gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône) hier, vendredi 24 août, n'a fait aucun blessé parmi les 350 passagers, mais le trafic a été totalement paralysé. 

Ce samedi 25 août au matin, le TGV 6045 est toujours immobilisé sur les voies. Son déraillement reste pour l'heure inexpliqué. Autour des sept wagons qui ont déraillé, les agents s'affairent pour préparer les opérations de levage. Dans la gare, réveil difficile pour certains naufragés qui ont dû dormir cette nuit dans les trains paralysés par l'accident : "On a passé une nuit difficile, parce que ce n'étaient pas des wagons couchette", témoigne un passager. 18 heures hier, ce passager filme : un incident vient de se produire, juste à son arrivée en gare Saint-Charles.

Le train ne roulait qu'à 27 km/h

Les premières annonces sont hésitantes. Le train ne roulait qu'à 27 km/h. Aucun blessé parmi les 350 passagers, évacués très rapidement. Après une soirée de paralysie à la gare Saint-Charles, ce matin, 9 des 16 voies sont à nouveau ouvertes. Les TGV et Ouigo circulent normalement, seuls quelques TER sont annulés ou retardés. Des perturbations qui pourraient durer plusieurs jours. Une enquête interne et une enquête judiciaire doivent permettre de comprendre ce déraillement. Un accident qui tombe mal : 100 000 passagers sont attendus gare Saint-Charles en ce dernier week-end de chassé-croisé des vacances.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne