Canicule : des trains retardés, le réseau ferroviaire fragilisé

FRANCE 2

La rupture d'une caténaire a retardé les passagers d'un train Paris - Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) durant plus de dix heures dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 juin. Le point sur le trafic avec Christelle Méral en duplex depuis la Gare de Lyon (Paris).

La canicule impacte également les transports, et notamment les trains, contraints de ralentir la cadence. "Il y a des ralentissements sur certaines lignes. Dans le sud, les trains circulent à 120 km/h au lieu de 160 km/h notamment entre Avignon (Vaucluse) et Marseille (Bouches-du-Rhône). Résultat : des retards parce qu’en raison de la canicule les rails se dilatent et les caténaires se détendent", indique la journaliste Christelle Méral depuis la Gare de Lyon à Paris, vendredi 28 juin.

Le report des trajets fortement conseillé

"La ministre des Transports invite les voyageurs s’ils le peuvent à reporter leur trajet en particulier vers les quatre départements du sud-est qui sont placés en vigilance rouge", ajoute la journaliste. Des reports qui n’entraîneraient aucune dépense supplémentaire pour les usagers. "Pour les reports ou les annulations, il n'y a aucun frais pour tous les voyages et ce jusqu'à dimanche soir. Mais attention en cas de report ou d'annulation, il faut modifier son billet avant le départ du train", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne