671 millions d'euros d'amende pour une vingtaine de sociétés de transport

France 3

L'Autorité de la concurrence a mis à l'amende plusieurs sociétés de transport de colis pour entente illégale sur les prix.

De 2004 à 2010, une vingtaine d'entreprises de transport de colis se sont mises d'accord sur leurs prix, pour pouvoir vendre leurs services plus cher. Une pratique illégale. Après enquête, l'Autorité de la concurrence leur inflige aujourd'hui une amende collective de 671 millions d'euros. Geodis, filiale de la SNCF devra payer 196 millions d'euros, Chronopost 99 millions et DHL 81 millions.

Des réunions secrètes

Les victimes sont des entreprises, souvent des PME, car seuls les tarifs pros étaient concernés. "In fine, c'est aussi le client final qui a encaissé nécessairement des hausses de prix qui ont aussi endommagé le pouvoir d'achat des ménages", souligne Bruno Lasserre, président de l'Autorité de la concurrence. Les discussions entre les transporteurs concurrents avaient lieu au siège de leur syndicat professionnel qui organisait ces réunions. Ce dernier a été condamné à payer 37 000 euros d'amende.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne