Retirer son filtre diesel : illégal mais de plus en plus courant

(Retirer un filtre à particule peut valoir une interdiction d'exercer pour le garagiste ©MaxPPP)

Alors que la mairie de Paris fait la chasse aux vieilles voitures considérées comme très polluantes, certains automobilistes qui roulent avec des diesel plus récents font retirer le filtre à particule de leur voiture, car il s'encrasse lorsque l'on ne roule qu'en ville. Une pratique pourtant illégale.

Polluer plutôt que payer. De nombreux automobilistes propriétaires de voitures diesel récentes font enlever le filtre à particules de leur pot d’échappement. La raison : s’ils sont efficaces pour lutter contre la pollution, ils s’encrassent lorsque l’on roule beaucoup en ville, et cela coûte cher à réparer.

 

On appelle ça le "défapage". Une pratique illégale. Depuis 2012 tous les véhicules diesels neufs sont équipés d"un FAP : un filtre à particules. Enlever ce filtre est passible de 7500 euros d'amende et d'une interdiction d'exercer. Pourtant, les garages qui proposent de le faire sont encore légion sur Internet.

Une opération indétectable

S’ils ne s’inquiètent pas, c’est parce que l’opération est indétectable car ni la police, ni le contrôle technique ne repèrent le "défapage". Et la pratique se développe, car la plupart des filtres à particule n’agissent pas, voire même se colmatent si on ne roule qu'en ville. Résultat : des réparations très coûteuses pour les automobilistes.

 

Bien sûr, une voiture "défapée" crachera bien plus de particules. Cette pollution vient pourtant d'être déclarée troisième cause de mortalité en France et c'est pour lutter contre elle que la mairie de Paris interdit désormais aux voitures de plus de 19 ans et aux deux roues de plus de 16 ans de circuler dans la capitale, en semaine de 8 heures à 20 heures.

Retirer son filtre diesel : une pratique illégale mais de plus en plus courante. Le reportage d'Anne-Laure Barral
--'--
--'--

A LIRE AUSSI ►►► Pollution automobile : des pastilles de couleur à Paris dès le 1er juillet