Un 5e choc pétrolier est-il à craindre ?

FRANCEINFO

Le prix du baril de Brent s'est envolé de 14,7% lundi 16 septembre. Une flambée inédite en 24 heures.

La production de l'Arabie saoudite est d'ordinaire de 11,4 millions de barils par jour, soit 10% de la consommation quotidienne mondiale. Après l'attaque des installations pétrolières, elle est divisée par deux, soit 5,7 millions de barils par jour. Conséquence : une envolée historique du cours du pétrole de près de 15% lundi 16 septembre. Du jamais-vu en une journée.

De 10 à 147 dollars

Il y a eu plusieurs autres crises par le passé. En 1973, le baril a passé la barre symbolique des 10 dollars lors de la guerre du Kippour. En 1979, la guerre Iran-Irak provoque l'augmentation à 40 dollars le baril. En 1991, la guerre du Golfe engendre une nouvelle flambée. Et en 2008, c'est l'explosion avec un prix du baril à 147 dollars à cause de la crise financière. La flambée des cours se répercute à chaque fois à la pompe à essence pour les consommateurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne