Taxe sur le gazole : les routiers prêts à bloquer les routes

FRANCE 2

La ministre des Transports Élisabeth Borne a annoncé mardi 9 juillet que les routiers perdraient une partie de leur avantage fiscal sur le gazole pour financer les transports propres.

La colère monte chez les routiers. Ces derniers ont appris mardi 9 juillet que l'avantage fiscal qui leur était jusqu'ici accordé sur le gazole baisserait de deux centimes par litre. Ils estiment qu'une ligne rouge a été franchie par le gouvernement. Le responsable des transporteurs routiers européens a annoncé qu'il n'excluait pas des opérations de blocage à la rentrée. Les professionnels de la route estiment que chaque véhicule subira une perte de 500 à 800 euros tous les ans.

Développer les infrastructures liées au transport

Avec 50 camions, Michel Chalot a fait ses comptes. Basé à Strasbourg (Bas-Rhin), ce transporteur assure qu'il va perdre 24 000 € par an. Un carburant plus cher, car trop polluant pour le gouvernement, qui compte bien ainsi récupérer 140 millions d'euros. Une enveloppe qui sera attribuée au développement des infrastructures liées au transport, comme le train, le vélo ou encore la route.

Vous êtes à nouveau en ligne