Rassemblement des "gilets jaunes" à Paris : un dispositif mal calibré par l'exécutif ?

FRANCE 2

Comment analyse-t-on le rassemblement des "gilets jaunes", samedi 24 novembre, du côté du gouvernement ? Le journaliste Jeff Wittenberg décrypte la situation.

Des débordements lors du rassemblement des "gilets jaunes" ont eu lieu sur les Champs-Élysées à Paris, pendant plusieurs heures, samedi 24 novembre. Est-ce que, du côté de l'exécutif, on reconnaît quelques erreurs ? "Non, absolument pas, et le soutien vient même du plus haut sommet de l'État", rapporte le journaliste Jeff Wittenberg, en direct devant le ministère de l'Intérieur. "Ce soir, Emmanuel Macron a dit dans un tweet : 'Pas de place pour ces violences dans la République'. Au ministère de l'Intérieur, il y a des policiers derrière moi, car le quartier est bouclé et quelques 'gilets jaunes' en colère sont également présents autour de cet endroit", explique Jeff Wittenberg.

Un périmètre de sécurité exempt de violence

"Quant au ministre de l'Intérieur, il explique que les forces de l'ordre ont été, selon lui, proportionnées à l'événement, et que le périmètre de sécurité et les lieux de pouvoir, en particulier, ont été exempts de violence", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne