Prix des carburants : Édouard Philippe annonce des aides

FRANCE 3

Le Premier ministre a annoncé mercredi 14 novembre des mesures concernant le carburant et les véhicules polluants. 

Le gouvernement a donc tranché face à la grogne des ménages. Edouard Philippe met 500 millions d'euros de plus sur la table. Des aides donc, mais pas question d'annuler les taxes sur le carburant, transition écologique oblige. "Nous n'allons pas changer de pied, nous n'allons pas renoncer à être à la hauteur de cet enjeu, qui est considérable. Nous allons rester cohérents et déterminés. Nous avons également entendu le besoin exprimé par les Français", a-t-il déclaré mercredi 14 novembre sur RTL.

La prime à la casse doublée

Première mesure : le chèque énergie, qui sert à payer les factures de gaz ou d'électricité, concernera beaucoup plus de foyers modestes, soit environ 5,8 millions. Il augmente également de 50 €, soit 200 € par foyer. Le Premier ministre prend un autre engagement : celui de supprimer les chaudières individuelles au fioul d'ici dix ans, avec des aides pour changer d'équipement. La prime à la conversion est également multipliée par deux. Un vieux véhicule polluant peut ainsi générer 4 000 euros de prime à la casse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne